Aller au contenu principal

Patient debout-place de l'hypnose

Congrès Saint Malo 2016

hypnose therapie breve
Support de congrès ∙ Hypnose

En septembre 2014, le projet « patient debout » a vu le jour en chirurgie ambulatoire à l’Institut Mutualiste Montsouris (IMM) à Paris. Le projet part de la réflexion suivante : étant donné que les patients bénéficiant de la chirurgie en ambulatoire se rendent le jour de leur intervention à pied dans la structure d’ambulatoire, pourquoi ne le feraient-ils pas jusqu’à la table d’opération ?
Ce projet a pour objectif le transfert des patients debout entre leur chambre et la salle d’intervention (transfert qui se fait actuellement en brancard). Les patients valides sont accompagnés à pied, dans une tenue respectant leur intimité jusqu’à la table d’opération. Cette innovation préserve la dignité des patients et leur autonomie. Le fait de rester debout permet une relation plus humaine entre les patients et le personnel soignant. Cela permet également une diminution du temps d’attente des patients par une meilleure efficience du bloc opératoire qui profite à tous. Les transferts sont plus simples et plus rapides à réaliser. Il s’agit, par ailleurs, d’un accompagnement adapté et personnalisé pour chaque patient. Plus de 90 % des patients sont satisfaits. Octobre 2015, l’IMM décide d’étendre ce projet au bloc central. Les patients de chirurgie digestive, gynécologique et urologique iront au bloc opératoire à pied, revêtus d’un pyjama à usage unique, avec leurs lunettes, prothèses dentaires et auditives et seront accompagnés d’un brancardier. Dans le cadre de la construction de ce projet, j’ai formé les brancardiers de l’hôpital, chargés de l’accompagnement des patients jusqu’au bloc opératoire, à la communication positive.
En effet, il est observé que le stress est réduit chez ces patients qui sont acteurs de leur propre soin. Une communication adaptée de la part du personnel soignant va contribuer et favoriser cette diminution du stress. Il s’agit d’un parler positif s’appuyant sur la communication thérapeutique. Mon objectif est de faire prendre conscience au personnel de l’impact de nos mots et de nos attitudes sur autrui et sur nos patients. Cette formation dédiée à l’origine qu’aux brancardiers, fut étendue au personnel d’accueil du bloc et le sera certainement au personnel paramédical et peut-être médical. Et si notre communication était la clé ?

Objectifs
L’hypnose peut remplacer la prémédication.
• Importance de la formation des personnels hospitaliers et celle des brancardiers à cette nouvelle fonction d’accompagnateur
• Place de la communication positive et thérapeutique
• Rangeons les brancards, marchons et parlons !

Liste des Mots-clés
Anxiété, Chirurgie, Communication, Projet d’établissement, Hypnose conversationnelle, Bloc chirurgical, Concepts