Aller au contenu principal

Hypnose et travail obstétrical

Effets de l’hypnose lors du travail obstétrical

Femme enceinte
Support de congrès ∙ Hypnose

L’étude présentée ici, autorisée par le comité de protection des personnes, a été réalisée durant le travail obstétrical, avant l’installation de l’analgésie péridurale avec pour objectif d’évaluer l’impact d’un processus hypnotique combinant 3 temps successifs : le balancement du haut du corps, le toucher de la nuque et la communication hypnotique.

Méthode : 16 anesthésistes, 8 formés à l’hypnose médicale et 8 non formés, devaient inclure 160 femmes (10 femmes chacun) informées et consentantes, qui ne connaissaient ni leur groupe d’inclusion ni la formation de l’anesthésiste. Ont été évalué l’intensité des douleurs des contractions utérine et de la ponction péridurale , la peur de la ponction péridurale et la satisfaction globale à la pose du cathéter péridural, en utilisant des échelles numériques simplifiées (0-10) avant le processus et à des temps prédéfinis.

Résultats : 11 patientes ont refusé de participer à l’étude. 155 femmes ont été inclues. Les deux groupes étaient comparables. Les parturientes qui ont bénéficié du processus hypnotique proposé ont vu significativement diminuer les douleurs des contractions et de la ponction, ainsi que la peur de la ponction, avec une meilleure satisfaction à la prise en charge par l’anesthésiste.

Conclusion : le processus hypnotique proposé est un moyen efficace d’améliorer les douleurs et la peur des parturientes jusqu’à ce que l’anesthésie péridurale soit installée.