Aller au contenu principal

La lutinothérapie

La pratique de l’auto-hypnose est un outil indispensable pour certains de nos patients souffrant de douleurs chroniques.

lutinothérapie
Support de congrès ∙ Kinésithérapie

La pratique de l’auto-hypnose est un outil indispensable pour certains de nos patients souffrant de douleurs chroniques. 
Mes névralgies cervico-brachiales m’ont amené à pratiquer beaucoup plus régulièrement que je ne l’aurais voulu des réifications sous forme d’auto-hypnose. Les douleurs se stabilisaient mais, un soir, devant l’ampleur des dégâts, j’ai eu besoin d’aide. Et c’est là qu’ils sont apparus…

Un premier lutin puis un second, puis un autre, et pour finir toute une armada de lutins (tous habillés de la même façon, sans doute venaient-ils de la même région) actionnant ces vannes libératrices de façon très professionnelle ! Depuis, ils sont restés, quelque part, à l’intérieur, peut-être ici, peut-être là.

Certains sont un peu trop facétieux (des lutins…), d’autres franchement difficiles à canaliser, mais, la plupart du temps, ils répondent présents à mon appel et s’activent pour le mieux en déployant leurs lances à incendie, en desserrant ces quelques écrous, ou encore en rabotant une protubérance…

J’ai alors voulu mettre à profit cette expérience auprès de mes patients, leur proposer d’accueillir, eux aussi, une famille ou deux de lutins en errance, sans papier évidemment, et de leur offrir le gîte et le couvert en échange de quelques menus services. Ainsi est née la lutinothérapie.


Je propose de présenter cette utilisation particulière de l’auto-hypnose et de détailler la mise en place d’une séance avec un patient en m’appuyant sur un montage vidéo.